Prix du Mandat des Trophées Eco Actions (2019)

 COMMUNIQUÉ DE PRESSE du 23/12/2019 (mise en ligne sur le site le 24 mars 2020)

 

LA VILLE DE CHAMPLAN LAURÉATE DU PRIX DU MANDAT DES TROPHÉES ECO ACTIONS 2019

Par les Éco Maires : Association Nationale et Internationale des Maires et des Élus locaux pour le développement durable

Sous le Haut-Patronage de M. Richard FERRAND, Président de l’Assemblée Nationale, la 29ème cérémonie des Trophées Eco Actions s’est tenue le mardi 17 décembre 2019, à l’Hôtel de Lassay de l’Assemblée Nationale, sous le parrainage et en présence de               M. Laurent FABIUS, Président du Conseil Constitutionnel et Président Fondateur des Eco Maires 1989.

La commune de Champlan a été récompensée par le Prix du Mandat des Trophées Eco Actions 2019, pour la mise en place de l’action intitulée « La réhabilitation environnementale du village de Champlan : onze ans d’actions municipales ».

Ce prix a été remis à M. le Maire Christian LECLERC.

C’est un immense honneur pour la ville de Champlan, petite commune de 2786 habitants située à 17km au sud de Paris.

L’engagement concret de la commune en matière d’environnement et de la biodiversité a été reconnu et récompensé au niveau national, régional et départemental avec plus d’une vingtaine de distinctions grâce à des actions concrètes et des initiatives publiques, associatives et citoyennes. Certaines sont très marquantes : Lauréat de l’appel à projet TEPCV et Villes Respirables, Lauréat ex-aequo du Trophées Citoyenneté des trophées Eco-Actions 2018, signature de la 1ère Convention de Biodiversité Urbaine avec le Conseil Départemental de l’Essonne, participation à l’appel à projet Erosion de la Biodiversité et Fond de Propreté de la Région Île-de-France et reconnaissance en tant que Territoire engagé pour la Nature (TEN) en juin 2019 lors des Assises Nationales de la Biodiversité à Massy.

Ces actions environnementales permettent d’avancer en allant chercher des subventions, en répondant à différents appels à projets départementaux, régionaux ou nationaux, qui donnent les moyens financiers pour agir et pour pouvoir valoriser le territoire. Elles officialisent concrètement et de façon pérenne l’engagement territorial fort en faveur de la protection de l’environnement et des grands équilibres écologiques afin de relever le défi climatique et la préservation de la biodiversité.

La commune de Champlan a réussi à préserver son environnement de tout nouvel impact, mais aussi à prendre des mesures concrètes pour réparer les blessures territoriales occasionnées par les servitudes publiques. Il est tout à fait possible d’améliorer très nettement le cadre de vie et de laisser dans quasiment chaque mètre carré de notre territoire des niches de biodiversité.

M. le Maire Christian LECLERC a indiqué lors de la cérémonie :

« Pour citer Confucius, le bonheur n’est pas au sommet de la montagne mais dans la façon de la gravir.

Le mardi 17 décembre 2019 n’est pas un jour comme les autres. Ce jour traduit plusieurs dizaines d’années de travail et des milliers d’heures données à la vie d’un village.

Tout a commencé lorsque, petit, j’ai vu mon terrain de jeux disparaître pour laisser la place à de multiples servitudes publiques qui ont accompagné le développement de l’agglomération parisienne. Pendant plus d’une vingtaine d’années ensuite, je me suis engagé à défendre l’environnement de mon village natal au sein d’une association en tant que simple bénévole.

Avec conviction et obstination, je me suis alors investi pour refuser la fatalité et faire en sorte que notre village préserve et renforce ses atouts car ce petit territoire est un véritable écrin de verdure à moins de 17 km de Paris. Cette commune, c’est Champlan, et depuis la fin du 19ème siècle elle est nommée « le Pré de Paris ».

Les années ont passé, je suis devenu Président de cette association de protection de l’environnement du village, puis simple conseiller municipal et maire adjoint en charge de l’environnement.

En Mars 2008, comme une continuité logique de cette aventure humaine, j’ai été élu maire de ce petit village. Enfin, les rêves, les idées et les projets allaient pouvoir trouver le catalyseur d’une équipe municipale motivée et convaincue de mettre l’environnement au cœur de ses politiques publiques. C’est ainsi que durant ces deux mandats nous avons réussi à construire un projet de territoire dont la colonne vertébrale est traduite maintenant dans son Plan Local d’Urbanisme et qui va permettre de transformer les contraintes territoriales actuelles en atouts.

 Chaque délaissé routier, autoroutier, voie ferrée, chaque centimètre carré oublié sera valorisé ou préservé et servira à l’épanouissement de la Nature sous toutes ses formes et pour le développement de la biodiversité. Encourager les actions de sensibilisation à la Nature de tous les publics pour en plus créer du lien social : enfants, adolescents, adultes, séniors au travers des initiatives tout au long de l’année pour ainsi préserver sereinement l’avenir des générations futures.

 Ces engagements mettent à la fois en avant la solidarité environnementale par des projets valorisant le territoire et sont le fruit d’idées partagées au sein de notre équipe municipale, avec une large mobilisation des agents administratifs et techniques de la ville, et le soutien de la population.

 Nous sommes ainsi passés des idées et des paroles, aux actes et aux projets, qui mettent en œuvre un vaste programme de réhabilitation environnementale de notre village.

Des milliers de végétaux sont plantés chaque année : arbres, arbustes, plantes vivaces, haies. Les noues paysagères, talus, bosquets, créations de mares, jardins partagés sont aménagés pour encourager la vie, les habitats et le développement des écosystèmes et de la continuité écologique de  la trame verte et bleue indispensables aux grands équilibres de la nature et au bien-être de l’humanité.

 Bien d’autres projets sont à l’étude et viendront compléter les actions déjà engagées.

 La reconquête des territoires doit se faire dans le respect non négociable de la Nature et doit se faire par l’impulsion des communes, berceaux de ces territoires dans lesquelles tout se passe, et tout se vit.

 La méthode a consisté à construire un projet de réhabilitation du village cohérent, efficient, en harmonie avec le vivant. Les étapes sont balisées par des challenges relevés, des partenariats et des recherches de financement concrétisés par des réponses apportées par la ville aux appels à projets de l’Etat, de la Région ou du Département de l’Essonne qui nous permettent aujourd’hui de réaliser nos rêves :

 Vivre en harmonie avec la Nature, c’est possible même à côté de Paris !

 Vous pouvez découvrir dans  notre frise le chemin parcouru  de  cette  réhabilitation environnementale du territoire de Champlan, qui a été menée durant ces 2 mandats, et qui constitue un véritable processus d’amélioration  du cadre de vie des habitants.

 Il s’agit d’une reconnaissance énorme mais aussi d’un encouragement à continuer dans ce sens. Je remercie  nos équipes : élus, agents municipaux, les enfants et la population ainsi que les associations de protection de l’environnement pour leurs actions à nos côtés, ainsi que l’association des Éco-Maires, leurs partenaires et son jury, car c’est un véritable honneur d’être distingué par ses pairs.

 L’important, c’est le chemin emprunté, d’où l’on part et où l’on arrive…

Que la Nature soit le Chemin…, partout au centre de nos politiques publiques »

M. Laurent FABIUS, Président Fondateur des ÉCO MAIRES, M. le Président des ÉCO MAIRES Guy GEOFFROY, Maire de Combs-La-Ville et député honoraire, M. Richard FERRAND, Président de l’Assemblée Nationale, M. le Président-Délégué Jean-Pierre BOUQUET, Maire de Vitry-le-François, M. le Maire de Champlan Christian LECLERC, M. Denis CHEISSOUX qui a présenté la cérémonie, Mme Maud LELIEVRE, Déléguée Générale des ÉCO MAIRES.

 Photos : Les Eco Maires / Anet de PhotoAlezane

https://ecomaires.com/nos-laureats-2019/

A propos des ÉCO MAIRES :

Les Trophées Eco Actions consacrent les actions innovantes et exemplaires menées par les collectivités sur leur territoire en matière de développement durable et de protection de l’environnement. Ces distinctions contribuent à valoriser le choix de politiques ambitieuses et volontaristes de la transition écologique, adoptées par les élus locaux composant le réseau de l’association Les Eco Maires.

Ces projets, sélectionnés par un jury d’experts en actions sociales et environnementales, sont une vitrine mettant en lumière la contribution des collectivités locales face aux défis environnementaux nationaux et mondiaux.

Le concours national des Trophées Eco Actions, devenu la première référence des territoires en matière d’environnement, est organisé chaque année depuis 29 ans par Les Eco Maires. Premier réseau national français d’élus mobilisés pour le développement durable et l’environnement, l’association réunit à ce jour 2000 collectivités de toute taille, de métropole et d’Outre-mer, qui se mobilisent quotidiennement, et ce depuis presque 30 ans, pour que les territoires soient porteurs de la transition écologique.

Pour en savoir plus sur les ECO MAIRES : L’association est portée par un Conseil d’administration transpolitique, composée d’élus locaux et nationaux, défenseurs de l’environnement et promoteurs du développement durable à tous les échelons territoriaux et de proximité avec les citoyens. https://ecomaires.com/

 

0 Partages