Menu mobile champlan

Château Ribot

Château Ribot

Route de Versailles, nous avons au numéro 137, la façade arrière du château qui est appelé Ribot par les habitants. Des grilles protègent une petite cour de réception.

En 1771, Jean-Paul Guyon, seigneur de Bonneval, vient habiter le château. y constitue un magnifique fief avec les jardins à la française, fontaines, parc, écuries et orangerie. A sa mort, en 1786, c’est son neveu, André Guilloteau de Grandeffe qui hérite de la propriété. Puis en 1789, celle-ci est acquise par le banquier Antoine Louis Girardot. Sa fille épouse Jean-Louis Cottin, et le couple a un fils, Jean-Paul Marie Cottin qui va épouser Marie Sophie Risteau.

Chateau Ribot

Chateau Ribot
XVII ème siècle – pierre

Mr Ribot

Mr Ribot

En 1793, après la mort de son mari, Marie Sophie Cottin se retire dans son château de Champlan. Elle était passionnée de littérature et mais surtout c’était une romancière. Madame Cottin vendit son château en 1802 à son cousin Pierre Verdier de la Carbonnière. Plus tard, en 1828, le château passa dans les mains de Monsieur Baradère. En 1871, la propriété fut vendu à la famille Thinet. Enfin, en 1909, Monsieur Alexandre Eugène Ribot acquit le château. La façade, côté parc n’a pas été dégradée par les propriétaires successifs et le parc présente toujours le charme et la grâce qui prévalait à l’époque de Madame Cottin.

Arrière maison Ribot

Arrière maison Ribot

Cette rubrique vous est proposée par l’association Renaissance et Culture de Longjumeau.